Des neuroscientifiques américains ont découvert le circuit cérébral à l’origine de la connexion entre respiration profonde et relaxation.

Résultat de recherche d'images pour "respirer profondément"Pour calmer ses nerfs, rien ne vaut une respiration lente et profonde. Pour quelle raison ? Aussi surprenant que cela puisse paraître – tant ce geste est « réflexe » -, le mécanisme cérébral en jeu n’était pas connu. Des neuroscientifiques de l’Université de Stanford (États-Unis) ont élucidé ce mystère dans une étude parue dans Science. La suite sur le site Sciences et avenir

Publicités