Je suis la rumeur,
qui s’amplifie et répand sa drôle d’odeur.

fumée swag ;)

Simple citoyenne 2006

Je vous séduis et vous attire,
de bouche en bouche, comme une fille bien trop légère, je me balade.

Comme une maladie contagieuse,
je rentre chez vous sans y être invitée, fais mon tour de
table le soir dans vos foyers, vous faisant glousser et
d’autres onomatopées.

Heureuse d’avoir moi aussi, bien dînée,
je grossis et grossis encore.

Après m’avoir bien nourrie et vous en remercie,
je repars chercher ma victime, que je n’ai pas encore choisie.

Ne trouvant personne à offenser, je retourne chez mon auteur,
qui, aigrit, de ne pas se sentir exister et ne sachant
que faire de lui, là, alors, de sa mauvaise langue me recrachera.

Et de plus belle, je vous séduirai et vous attirerai.
De bouche en bouche, comme une fille de mauvaise vie,
Je salirai et déshonorerai.

Et là, enfin, je me ferai un prénom,
ce sera « on » ou mieux encore, « On-dit »

Car vicieuse et impersonnelle nul ne saura d’où je jaillis.

2006  Simple citoyenne

(Merci de demander à l’auteur si vous souhaitez reproduire le texte)

 
Publicités