« On a des-monsieur-madame, on a des papys, des mamies, des jeunes, on voit vraiment toute la frange de la population, des gens avec de très hauts salaires, des gens qui sont dans la survie, des gens qui sont en situation de très grande précarité, et puis des gens comme moi, comme [… ?] comme tout le monde quoi… où tu les croises le matin dans le métro et tu dis pas, lui ce soir il va aller pécho de la galette… » Extrait d’un témoignage d’une éducatrice spécialisée de l’association Gaïa, association médico-sociale dans le soin en addictologie et la réduction des risques liés à l’usage de drogues. 

D’une ancienne infirmière qui n’a maintenant presque plus rien à cause du crack, au consommateur encore bien inséré dans la société et qui ne veut pas se perdre à cause de cette drogue dure, des femmes et des hommes racontent la bascule dans le crack, où malgré tout, coûte que coûte, ils veulent rester debout, afin de pouvoir un jour, s’ils le choisissent, faire demi-tour à cette voie sans issue et enfin de lui tourner le dos définitivement, et ce, grâce à l’aide des associations.

Je dépose « Crack, usages et mythes » diffusé le 07 avril 2014 dans l’émission sur les docks pour France culture ; un documentaire d’une très grande qualité parce que le crack est vu de l’intérieur, et raconté par les usagers eux-mêmes.

Sur les docks le 07.04.2014 53 min

 « Crack, usages et mythes »

Cliquez sur le logo pour accéder à l’émission.

Afficher l'image d'origine

Publicités