Où sont passées les fleurs blanches qui ravissaient mon cœur,

Afficher l'image d'origine

Où sont passés les nouveaux rayons du soleil,

Où est passée la douce chaleur du printemps, 

La torpeur d’été a fait taire le chant des oiseaux

Elle a figé l’air et le temps où la vie s’est posée

Les feuilles vertes ont remplacé les bourgeons  naissants

L’espoir d’une vie nouvelle s’est envolée

Au fil des jours les rayons du soleil semblent s’effiler

C’est bientôt la fin de l’été.

Simple citoyenne 22/08/2016

Publicités