C’est pendant son long voyage sur le vol 914, que monsieur Chambers ancien secrétaire à l’ONU, se remémore l’arrivée d’invités inattendus, arrivés d’un autre monde, venus se présenter à toute l’humanité.

De toute façon il est midi et il est l’heure de déjeuner, c’est maintenant lui l’invité, et il ne voudrait surtout pas se fâcher avec ses hôtes.

Il y a ces midis quotidiens où on ne voit pas plus loin que le bout d’une aiguille d’une montre pour aller déjeuner, et puis il y a ce midi d’avril, où le secrétaire général des Nations unies, annonce au monde entier, l’arrivée de créatures extraterrestres, les Kanamites, qui changeront à jamais le cours de l’existence de toute la population mondiale.

Les Kanamites Pères Noël tombés du ciel

Les kanamites qui viennent d’une autre planète, sont vite décrits comme des envahisseurs par les hommes ; et c’est finalement sur-le-champ qu’ils se présentent à l’humanité pour faire connaître le but de leur visite sur terre.

Les Kanamites sont très grands avec une tête au front proéminent ainsi qu’un crâne très haut et large, ils ne parlent pas, mais communiquent par télépathie, ce qui démontre une avance certaine sur l’être humain ; et malgré leur apparence impressionnante et contrairement à la défiance naturelle des nations du monde, c’est pourtant avec les meilleures intentions qu’ils viennent partager leurs connaissances afin d’empêcher de futures catastrophes, affirment-ils, qui pourraient bien survenir sur la planète et c’est en toute amabilité d’ailleurs, qu’ils s’adonneront à des tests que leur feront subir les scientifiques pour démontrer leur bonne foi et leur bienveillance, afin d’apaiser les peurs des hommes.

Lors de leur arrivée à l’ONU, un livre avec des caractères incompressibles, a été oublié par les Kanamites, c’est alors que les plus sceptiques, dont Chambers et ses collègues s’acharnent à décoder ce livre pour en découvrir le contenu afin de confirmer leur défiance envers les Kanamites ; Chambers qui ne cache pas non plus son agacement par le fait que, s’il n’y a plus de famine, il n’y aura plus de guerre et donc le chômage l’attend lui et quelques autres. Et c’est avec surprise qu’ils décodent enfin le titre qui ne peut que faire foi d’une réelle bienveillance de la part des visiteurs « comment servir l’homme » ; et devant l’évidence même, et les faits incontestables de paix et de prospérité que le peuple Kanamites n’a pas cessé de faire pour l’humanité, ils admettent qu’ils se sont trompés.

Et les faits ne parlent que d’eux-mêmes. Car depuis l’installation des Kanamites partout sur Terre, les populations retrouvent paix et prospérité, d’autres les remercient pour les bienfaits qu’ils apportent à leur population, les déserts arides sont recouverts de végétation, certains désarment même leur pays et pour couronner le tout, il n’y a plus de guerre donc plus d’armée.

Une population conquise par les kanamites 

C’est donc avec encore plus d’enthousiasme que la population mondiale profite des bienfaits qu’offrent les Kanamites et veulent connaître eux aussi leur planète, car les Kanamites organisent aussi des voyages pour faire connaître leur magnifique planète, d’autant plus que les nouvelles que les Terriens reçoivent de leurs proches les ont conquis.

C’est pendant ce long voyage sur le vol 914, voyage qu’il effectue lui aussi, où sa collègue arrivée trop tard ou juste à temps pour lui révéler sa découverte, que monsieur Chambers ancien secrétaire à l’ONU, se remémore, cigarettes sur cigarettes, l’arrivée d’invités inattendus, arrivés d’un autre monde, venus se présenter à toute l’humanité.

Mais de toute façon il est midi et il est l’heure de déjeuner, car c’est maintenant lui l’invité, et il ne faudrait surtout pas se fâcher avec ses hôtes.

À propos de :

Si les épisodes The Twilight Zone de Rod Serling plus déroutants les uns que les autres, le  24ème épisode de la saison 3, « comment servir l’homme », est sans doute l’un des épisodes qui visiblement marquent pas mal les esprits.

À propos de l’épisode :

Source Wikipédia :

Comment servir l’homme (To Serve Man) est le quatre-vingt neuvième épisode de la série télévisée La Quatrième Dimension, diffusé aux États-Unis le 2 mars 1962. Il est adapté d’une nouvelle écrite par Damon Knight, Pour servir l’homme, publiée en 1950. Richard Kiel, célèbre pour avoir joué le rôle de Requin dans James Bond, tient le rôle du principal protagoniste extra-terrestre.

À propos de la nouvelle  » Pour servir l’Homme  » :

Source wikipédia  :

Prix littéraire pour la nouvelle de Damon Francis Knight :

La nouvelle est publiée pour la première fois aux États-Unis en novembre 1950 dans la revue Galaxy Science Fiction

Cette nouvelle a reçu en 2001, à titre rétroactif, le prix Hugo de la meilleure nouvelle courte de l’année 1951.

Publicités