Publié sur Agoravox  TV par Simple citoyenne le 25 novembre 2015

Les mauvais souvenirs ? cela dépend pour qui.  ( à jour )

Contexte. La première vidéo ci-dessous, qui date de pas mal de temps et que certains d’entre vous connaissent déjà bien, n’est en aucun cas là, pour s’appesantir sur la gaffe de ce député qui s’était fait attraper à l’époque par l’équipe du vrai journal, et qui s’en était déjà pris plein la tête, à cause de cette séquence malheureuse, d’avoir dit qu’il était arrivé à vélo pour l’émission, alors qu’on le filmait entrain de descendre tout tranquillement d’une belle et grosse voiture, bref ; vidéo tirée d’un extrait de l’émission du vrai journal de Karl Zero, pour ceux qui s’en souviennent, et à qui, on doit l’envie d’en savoir toujours plus, sur le monde politique et géopolitique, pour moi cette émission a été une vraie référence, une émission sans cesse passionnante, que beaucoup de téléspectateurs ne rataient plus chaque dimanche entre 12h40 et 13h30 et pour ma part, pour en reparler avec d’autres dès le lendemain, tant ce journal mettait les nerfs à fond, avec toutes les révélations. Avec en plus un générique de ouf, pour bien préparer nos nerfs. Le vrai journal était le magazine qui dévoilait, à sa manière, les dessous des affaires et dont la devise était de révéler ce que les autres journaux télévisés français passent sous silence. (Source w)

 » Le vélo de l’écolo  »

UNDERGROUNDZERO Actualité Underground, les débuts du Web et des petits extraits intéressants de la course des élections présidentielle aux USA et de l’utilisation de la guerre d’Irak, les yes men et leurs impostures, rappelez-vous, ou pas ; bref à revoir quand même !

Avec son générique

 

Débutée en 1997, l’émission est arrêtée à l’été 2006, à la suite du licenciement de Karl Zéro par Canal+. Son audience en dix saisons ne s’est jamais démentie : 10 % de part de marché, 3 points d’audience, soit 1,5 million de téléspectateurs chaque dimanche. Il est devenu le référent de tous les politiques qui veulent « parler aux jeunes ». Canal+ dit avoir subi de nombreuses pressions du monde politique afin de revenir sur sa décision d’arrêter Le Vrai Journal. Libération croyait en particulier pouvoir citer Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn4. Les spectateurs eux aussi ont cherché à soutenir l’émission, entre autres par une pétition5.(Source W)

Par Simple citoyenne publié sur Agoravox le 25 novembre 2015

 

 

Publicités